Aldée Index du Forum Aldée
Aldée est un monde fantastique destiné à être créé par la communauté rôliste.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Ordre Mécaniste

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aldée Index du Forum -> Peuples, factions et autres groupements -> Créations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
le caillou
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2009
Messages: 19
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Ven 13 Mar - 15:01 (2009)    Sujet du message: L'Ordre Mécaniste Répondre en citant

Frère Lucius  

 

La nuit était tombée depuis peu. Le relais était vide de clients, car en cette saison peu de voyageurs acceptaient de braver les tempêtes de neige, les congères et les meutes de loups affamés. Alvric, tavernier de son état, se préparait à fermer pour aller dormir lorsque des coups sourds frappés contre la grande porte de a cour le sortirent de sa torpeur.
 

Un voyageur, par ce temps ? Soupçonneux, le brave homme s’empara de son gros gourdin ferré et, s’emmitoufflant dans ses fourrures, il sortit dans les bourrasques pour aller ouvrir.
 

« Par les Dieux !! » jura-t’il après avoir entrouvert la trappe.
 

Devant la porte de l’établissement, deux statues de bronze et d’acier se tenaient, couvertes de neige. La statue de cheval s’enfonçait dans la neige jusqu’aux genoux, tandis que la neige s’amoncelait sur son dos et sa tête. Le cavalier quant à lui, se tenait devant la porte, telle la statue d’un chevalier qu’Alvric avait autrefois vu à la capitale.
 

«  Qu’est-ce que c’est qu’ce bazar. » L’aubergiste se gratta la tête sous sa toque de fourrure, ne sachant pas quoi faire. Soudain, la statue de chevalier s’anima, et une voix sortit du heaume.
 

« Holà, aubergiste !! Que doit-on faire ici pour se voir ouvrir la porte !! »
 

Surpris, Alvric tourna la clef dans la serrure et fit coulisser la barre métallique bloquant la porte, avant d’ouvrir celle-ci.
 

« Pardonnez-moi, messire, mais je suis surpris de recevoir un voyageur à cette époque de l’année. »
 

Le chevalier entra dans la cour, suivi de son cheval. Alvric constata, encore plus surpris, que le vent n’était pas seul responsable des sifflements qu’il percevait, mais qu’une partie semblait provenir du cheval lui-même.
 

« Par ici, messire. Je vais conduire votre monture à l’écurie, et je reviendrais m’occuper d’elle dès que vous serez confortablement installé au coin du feu.
- Ne t’inquiète pas, l’homme. Ma monture n’a aucunement besoin de tes soins. Nous allons juste la mettre à l’abri de la neige et du vent.
- Comme vous voudrez, messire. »
 

Le trio se dirigea vers l’écurie, et l’étonnement de l’aubergiste monta encore d’un cran une fois parvenu à l’intérieur. Dans la lumière de la lanterne, tout le corps du cheval, et non seulement son caparaçon, semblait fait de métal. Son harnachement, d’acier, d’or et de bronze, luisait sous la lumière de la lampe tandis que son cavalier détachait quelques sacs de sa selle. D’un œil furtif, Alvric détailla le chevalier des pieds à la tête. Jamais il n’avait vu une pareille armure… Le chevalier fit quelque chose à un endroit que l’aubergiste ne vit pas, et la monture s’immobilisa dans un dernier sifflement.
 

« Bien. Maintenant, brave homme, conduis-moi dans un endroit chaud et sec. Je suis transis et frigorifié, malgré mon armure… »
 

Muet d’étonnement, Alvric conduisit le chevalier dans la grande salle, et l’installa à la table la plus proche du feu. Remettant la marmite de ragoût sur le feu, il alla chercher une bouteille de son meilleur vin, de la charcuterie et du fromage, ainsi qu’une part de la délicieuse tarte aux pommes que la Mère Drouart lui avait fais porter dans la journée. Ajoutant pain, bol et couverts, il disposa le tout sur un plateau et s’empressa de revenir auprès de son client.
 

Celui-ci avait ôté son heaume et s’escrimait à présent sur les fixations de son armure. Alvric constata que le chevalier était bien plus vieux que sa démarche assurée ne le laissait paraître. Il devait avoir presque cinquante ans, et avait le visage marqué de ceux qui ont chevauché et combattu toute leur vie durant. Sur la table, un ceinturon contenant une paire de pistolets à doubles canons était posée, à côté d’une épée à la forme étrange.
 

« Permettez moi de vous aider, messire. J’ai été soldat, dans le temps, et je me rappelle encore comment ôter une armure. »
 

Le vieux chevalier sembla réfléchir un instant, puis hocha la tête. Il inclina le bras, de manière à permettre à Alvric de déboucler les lanières maintenant les plaques. Les plaques tombèrent une à une, laissant le vieil homme en tunique de cuir. Seul son bras droit restait entièrement gainé de métal. Alvric se demandait comment l’enlever, jusqu’à ce qu’il finisse par comprendre que le bras n’était pas gainé de métal, mais était entièrement fait de métal.
 

« Vous êtes Alvric, n’est-ce pas ? On m’a parlé de vous, au village. Je souhaite rester ici quelques jours, le temps que la tempête se calme.
- C’est un honneur pour mon établissement, messire Lucius. Mais je n’ai jamais rien vu de semblable… » Alvric indiqua d’un mouvement du menton le matériel posé sur la table et le bras du chevalier. « Mais qu’est-ce que vous êtes, exactement ?
- Je me nomme Frère Lucius, paladin de l’Ordre Mécaniste. Et ceci » ajouta t’il en faisant jouer ses doigts de métal, « est la bénédiction que mon dieu a bien voulu m’accorder pour continuer le combat contre l’Ennemi. »


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Mar - 15:01 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aldée Index du Forum -> Peuples, factions et autres groupements -> Créations
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com