Aldée Index du Forum Aldée
Aldée est un monde fantastique destiné à être créé par la communauté rôliste.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Livre d'un prophète [pour création]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aldée Index du Forum -> Hors d'Aldée -> Textes et dessins
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaho
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2009
Messages: 14
Localisation: Chaudfontaine

MessagePosté le: Lun 16 Mar - 22:00 (2009)    Sujet du message: Livre d'un prophète [pour création] Répondre en citant

Comme demandé, si je veux créer, on commence par ceci... Or, comme j'espère avoir un jour une idée digne d'être posée par écrit, eh bien je me fais déjà accepter comme créateur... Un mot sur ce qui suit : c'était le début d'une fiction que j'ai commencé à créer, il y a de ça... En fait, presque deux ans ^^' Mais je me suis arrêté là où s'arrête l'extrait que voici, pas faute d'imagination, mais faute d'idée pour l'écrire... Mais enfin, si ce 'nest aps spécialement exceptionnel ou intéressant, ça me semble correct pour une base avant de créer... De plus, je crois que l'on pourrait tirer deux trois choses de ce monde auquel j'ai déjà bien pensé, pour construire l'histoire d'Aldée, s'il y en a qui intéresse... Enfin, pour le moment, voici, et si vous l'avez lu, dites ce qui cloche en vue de faire mieux pour les créations!

Bonne lecture, à ceux qui tenteront! =P

PS : désolé pour le caradctère de texte, c'est du copié-collé de Word, si ça dérange je change ça


 




            Je suis Sirrac Keldan, habitant un village sur la côte sud du continent auquel nous avons donné le nom d’Arëlon. Nous signifie les Anyis. Ici, je transcris tous les évènements, dont un grand nombre que j’ai moi-même prédit –c’est d’ailleurs ces visions qui m’ont incité à écrire cet annale de notre histoire- mais aussi des imprévus, qui façonnent la vie de tous les jours, dans le but de prouver au Monde que rien n’est inébranlable, pas même notre civilisation, fort ancienne, et malheureusement, ô combien trop prétentieuse. Un jour viendra sa chute, due sans moindre doute à son arrogance. Vous l’aurez compris, je suis en quelque sorte un prophète, ce que d’ailleurs les membres de mon peuple, que j’ai plusieurs fois mentionné déjà, peu habitués à ce genre de « sciences », auxquelles ce qualificatif convient d’ailleurs mal, acceptent difficilement. En conséquence, bien que les Anyis soient un peuple fort ouvert et réceptif, je suis mis un peu à l’écart. Il faut dire que, d’après notre propre philosophie, le futur n’est en rien fixé ou prévisible, d’où, même si j’ai prédit certaines choses, bien peu se réaliseront exactement telles qu’énoncées ici, rien n’étant moins certain que le futur.
            Une petite explication s’impose : ce recueil, je ne l’écrit point en notre langage, couramment appelé l’Enya, mais bien en une langue plus commune, qui est parlée sur plusieurs continent, car il m’est avis que cette langue sera parlée fort longtemps. Cependant, je garderai en ma possession un double, écrit, lui, en Enya, et destiné aux archives de Laudenin, cité dont est issue la colonie où je vis. J’espère ainsi que ces témoignages des évènements qui vont bouleverser le monde tel que nous le connaissons traverseront les âges et les millénaires… C’est donc dans cette optique que je vais décrire le monde tel qu’il est en ces jours, car, au moment où ces témoignages apparaîtront au grand jour, il n’en restera certainement plus que quelques écrits.
            En des temps immémoriaux, un seul peuple assurait la suprématie sur toute vie. Rien ne nous est parvenu d’eux, nous ne savons donc ni à quoi ils ressemblaient, ni leur façon de penser, ni même s’il s’agissait d’une civilisation évoluée ou non. Mais, je ne suis pas précis dans mes mots : rien de concret ne nous est parvenu d’eux ; cependant, ils sont nos ancêtres, et des traces d’eux subsistent en chaque Anyi. Subsistent très nettement même : il n’existe aucun –enfin, à une exception près de ma connaissance– Anyi, qui, un jour de sa vie, n’ait des visions, lors de son sommeil, les concernant -c’est de là qu’est née une importante part de notre philosophie, disant, comme dit plus haut, que le futur est nébuleux, voire chaotique, tandis que le passé est bien réel, inchangeable  et encore vivant dans notre présent. C’est d’ailleurs ainsi qu’est déterminée la majorité d’un Anyi, il est considéré en tant que tel, dès le jour où il a eu cette vision. Pour que de futurs personnes étudiant notre passé comprennent de quoi il s’agit, je l’expliquerai brièvement : tous les Anyis voyant les Anciens, tels que nous les nommons généralement, de la même façon, ils ne sont jamais décrit à de jeunes n’ayant pas encore atteint la majorité. Ce n’est ni une loi, ni une règle, c’est plus qu’une coutume, c’en est presque sacré. C’est ainsi, et personne ne songerait à faire le contraire ou à questionner la raison de tout cela. Le jour, donc, où le jeune sera dans la capacité de les décrire, il sera de notoriété générale qu’il aura atteint sa majorité, bien que ces visions peuvent survenir à tout âge, mais généralement vers la quarantaine d’année.
            Leur description, venons-y : tous les voient forts grand, possédant des yeux plus brillants que des flammes et des ailes de couleur du noir au rubis, beaucoup plus grandes que l’être les possédant, et, fait étonnant car constaté chez nul autre être vivant, elles se replieraient sous la peau de l’Ancien. Ils sont généralement vus le corps à nu, ou presque, et sembleraient avoir des caractères physiques relativement semblables aux nôtres, à l’exception près que tous ne semblent pas posséder de bras, certains ayant en lieu et place de ces appendices des genres de corps non consistant se déformant à volonté. Chose étrange, ils apparaîtraient bien souvent dans un milieu chaotique de flammes et de destruction. Ces visions restent néanmoins un grand mystère, et il est d’autant plus dur de les décrire pour une personne ne les ayant pas eues. En effet, malgré mon âge fort vénérable des huit siècles passés sur cette terre, je n’ai jamais vus les Anciens. Si je sais néanmoins vos les décrire, c’est que ma fille unique les as bien vus. Ayant déjà connaissance de ces visions, j’ai pu rassembler d’autres témoignages : nul autre que ma fille, qui ne vit nul mal à m’en parler, étant son père ; ne sait cette vérité.
            Ce long discours sur les Anciens était nécessaire pour comprendre l’existence des Anyis. Des ordres entiers cherchent à recueillir toutes les visions de chaque Anyi pour retracer l’histoire des Anciens. Depuis plus de trois millénaires, ils y travaillent, et ont pu émettre une hypothèse valable sur l’apparition de notre peuple et la disparition des anciens. Car là est le plus grand mystère des Anyis : ils auraient apparu en un moment précis, en même temps que les anciens auraient disparu.
            Cette hypothèse nous dit qu’un conflit aurait éclaté parmi eux, les faisant sombrer dans une guerre de plusieurs millénaires -les origines de cette guerre sont quant à elles indéfinissables- , qui aboutit à un fait qui traça le futur  de tout le monde connu : par une force que nul ne peut déterminer, ce peuple fut annihilé. Certains prétendant qu’il s’agirait de la terre elle-même, ou d’autres de la puissance régissant les grandes Lois de notre monde et de tous les autres : de ces choses je parlerai plus tard. De cette disparition, naquirent les deux seuls peuples ayant mémoire des faits anciens de plusieurs millénaires –notre histoire étant longue et lente-, ainsi que se considérant dans leur vanité les plus puissants : les Anyis et les Tureìans.
_________________
Kaho : Guillaume.


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 16 Mar - 22:00 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Skirmz
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2009
Messages: 45
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mar 17 Mar - 08:20 (2009)    Sujet du message: Livre d'un prophète [pour création] Répondre en citant

Bienvenue parmis les créateurs!

Il y a néanmoins,une chose que je n'ai pas comprise : il devait être de notoriété publique que Sirrac Keldan n'avait pas encore eu ses visions puisque c'est ce qui détermine le passage à l'âge adulte. Dès lors, le fait que sa fille lui en parle "en n'y voyant aucun mal parce que c'est son père" me semble un peu léger. Elle doit bien être au courant des règles comme tout le monde, ça doit la tiirailler que son père ne soit pas passé à l'âge adulte. Ou alors il lui ment? A éclaircir à mon avis...


PS : on fait souvent du copier-coller de word, il n'y a pas de souci Very Happy


Revenir en haut
Kaho
Créateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2009
Messages: 14
Localisation: Chaudfontaine

MessagePosté le: Mar 17 Mar - 18:46 (2009)    Sujet du message: Livre d'un prophète [pour création] Répondre en citant

D'accord! merci!


En effet, mais ce texte est en phase première et laisé à l'abandon tel quel... J'ai bien pensé que c'était léger aussi, mais je n'ai pas vraiment fait l'effort d'étayer, chercher quelque chose de plus solide, de concret... J'ai bien voulu dire à un moment, en effet, qu'il disait les avoir vues, mais non, car le fait qu'il ne les ait pas vues est connu de certaines personnes de son entourage prof et contribue au fait qu'il soit un peu paria... Je n'ai vraiment pas eu le couyrage à l'époque d'améliorer tout ça, car ce n'est pas le seul problème, et maintenant j'ai d'autres choses desquelles m'occuper... Mais si je trouve un moment, j'essaierai de me pencher sur ce court bout d'intro pour l'améliorer au niveau de ces contradictions, mais aussi lever certaines zones d'ombres etc.

Merci pour ton commentaire Smile
_________________
Kaho : Guillaume.


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:39 (2018)    Sujet du message: Livre d'un prophète [pour création]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aldée Index du Forum -> Hors d'Aldée -> Textes et dessins
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Theme ACID v. 2.0.18 par HEDONISM
Traduction par : phpBB-fr.com